Résultats de 1 à 11 sur 11
  1. #1
    Modérateur Array
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    5 217

    Exclamation Les centres d'appels en Tunisie.

    On ouvre n’ importe quel journal à la recherche d’un emploi, d’un métier qui nous permet soit de travailler à temps partiel pour assurer par nos propres moyens nos dépenses quotidiennes, soit pour faire un « rodage » à notre cerveau resté un certains temps sans fonctionner, et donc c’est une occasion de le remuer un peu et par la même occasion « remplir » nos poches d’argents…


    La loi 72 a permis à plusieurs entreprises et sociétés étrangères de se délocaliser , d’ouvrir leurs portes dans notre pays sans pour autant payer les taxes pendant les dix premières dix années, principalement des centres d’appels..

    En théorie c’est une bonne occasion d’alléger le chômage surtout parmi les jeunes diplômés dans différents secteurs, mais ces centres d’appels, sont-ils aussi anodins comme ils le paressent en réalité ?

    La réalité est autre chose, certains centres d’appels profitent de la désespérance de certains jeunes filles et garçons pour leurs faire travailler plus de 48 h par semaine, parfois une couverture CNSS fantôme, un salaire qui n’est jamais le même que celui promis lors de l’entretien primaire …

    Le conseiller, malgré tout, persiste à travailler, et essaie de prendre son mal en patience, espérant que le jour de paye, il va pouvoir payer son loyer, couvrir ses dépenses en transports, nourriture , habits et autres..Mais…

    Mais, le jour de paye, il ne trouve que des locaux fermés, désertés, personnes n’y comprend plus rien, pourtant ce n’est pas un jour de congé, ce n’est pas un jour férié, ce n’est pas un jour de fête, les locaux sont là, mais personne n’est là pour ouvrir les portes, personnes ne sait où est passé le soit disant directeur, le soit disant responsable…

    Là je me demande, est ce au nom de la loi 72 qu’on puisse laisser une telle arnaque se produire dans notre propre pays ? Avec nos propres enfants ? Qui est le responsable ? A qui s’adresser pour porter plainte ? Et est ce qu’un jeune homme qui n’a plus un sous dans sa poche a le souffle encore de poursuivre un fantôme ?

    On a de tout type, de tout genre de centres d’appels, émission , réception d’appels, plusieurs opérations, téléventes, dépannage techniques, informations commerciales etc… et quand je dis qu’on trouve tout type d’opérations, je veux bien dire tout, même le téléphone rose est présent, avec des préférences , soit avec ou sans webcam, et là, le salaire est similaire à celui d’un ingénieur, même plus…


    Ces centres d’appels qui apparaissent comme des champignons dans notre marché d’emploi, certes ils baissent considérablement le taux de chômage, ils permettent à nos jeunes diplômés d’acquérir une certaine indépendance financière, mais, de là à nous dominer, à créer un nouveau marché d’esclavages modernes, où l’esclave cultivé et décoré de diplômes diverses des instituts supérieurs n’est finalement qu’un esclave à la peau blanche…

    Finalement, il ne faut pas aussi nier qu’il y a des centres d’appels sérieux, qui ont leurs noms dans le marché, et rien que leurs noms suscitent la confiance des gens…

  2. #2
    Master of the Universite Array
    Inscrit
    septembre 2007
    Âge
    65
    Messages
    6 631

    Re : Les centres d'appels en Tunisie.

    Citation Envoyé par venus Voir le message
    On ouvre n’ importe quel journal à la recherche d’un emploi, d’un métier qui nous permet soit de travailler à temps partiel pour assurer par nos propres moyens nos dépenses quotidiennes, soit pour faire un « rodage » à notre cerveau resté un certains temps sans fonctionner, et donc c’est une occasion de le remuer un peu et par la même occasion « remplir » nos poches d’argents…


    La loi 72 a permis à plusieurs entreprises et sociétés étrangères de se délocaliser , d’ouvrir leurs portes dans notre pays sans pour autant payer les taxes pendant les dix premières dix années, principalement des centres d’appels..

    En théorie c’est une bonne occasion d’alléger le chômage surtout parmi les jeunes diplômés dans différents secteurs, mais ces centres d’appels, sont-ils aussi anodins comme ils le paressent en réalité ?

    La réalité est autre chose, certains centres d’appels profitent de la désespérance de certains jeunes filles et garçons pour leurs faire travailler plus de 48 h par semaine, parfois une couverture CNSS fantôme, un salaire qui n’est jamais le même que celui promis lors de l’entretien primaire …

    Le conseiller, malgré tout, persiste à travailler, et essaie de prendre son mal en patience, espérant que le jour de paye, il va pouvoir payer son loyer, couvrir ses dépenses en transports, nourriture , habits et autres..Mais…

    Mais, le jour de paye, il ne trouve que des locaux fermés, désertés, personnes n’y comprend plus rien, pourtant ce n’est pas un jour de congé, ce n’est pas un jour férié, ce n’est pas un jour de fête, les locaux sont là, mais personne n’est là pour ouvrir les portes, personnes ne sait où est passé le soit disant directeur, le soit disant responsable…

    Là je me demande, est ce au nom de la loi 72 qu’on puisse laisser une telle arnaque se produire dans notre propre pays ? Avec nos propres enfants ? Qui est le responsable ? A qui s’adresser pour porter plainte ? Et est ce qu’un jeune homme qui n’a plus un sous dans sa poche a le souffle encore de poursuivre un fantôme ?

    On a de tout type, de tout genre de centres d’appels, émission , réception d’appels, plusieurs opérations, téléventes, dépannage techniques, informations commerciales etc… et quand je dis qu’on trouve tout type d’opérations, je veux bien dire tout, même le téléphone rose est présent, avec des préférences , soit avec ou sans webcam, et là, le salaire est similaire à celui d’un ingénieur, même plus…


    Ces centres d’appels qui apparaissent comme des champignons dans notre marché d’emploi, certes ils baissent considérablement le taux de chômage, ils permettent à nos jeunes diplômés d’acquérir une certaine indépendance financière, mais, de là à nous dominer, à créer un nouveau marché d’esclavages modernes, où l’esclave cultivé et décoré de diplômes diverses des instituts supérieurs n’est finalement qu’un esclave à la peau blanche…

    Finalement, il ne faut pas aussi nier qu’il y a des centres d’appels sérieux, qui ont leurs noms dans le marché, et rien que leurs noms suscitent la confiance des gens…

    çà me rappelle justement les années 72, 73 et 74 ... parce qu'à part la loi 72, il y avait celle de 74 aussi qui est similaire à la première ou presque ... mais je crois qu'elle n'est plus prise en considération ...

    Je me rappelle encore que beaucoup d'encre a coulé en ce moment-là pour dénoncer cette loi néo-colonialiste ... Puisque les premiers responsables de ce genre de centres sont étrangers (français en majorité) ... Au départ, cette loi était mise en place pour les usines ou entreprises de textile et elles existent encore au Sahel surtout ...

    Avec son existence depuis cette année-là (72), cette loi fait partie intégrante de la politique que je qualifie toujours de criminelle celle de la mondialisation ... et de là, j'en conclue et c'est simple comme bonjour que les premiers responsables de l'existence de cette loi en tant que telle ne sont autres que nos dirigeants politiques ... normal, qui prépare et met en exécution les lois, si ce n'est le gouvernement ?...

    C'est vrai, ce ne sont que des bouche-trous, ce genre de centres ... çà permet peut-être aux jeunes de "travailler" et gagner leur bout de pain avec leur sueur, et compter sur leur propre force comme on dit ... mais 48 h/ semaine ce n'est pas rien comme exploitation de l'homme par l'homme ... et la couverture sociale auprès de la CNSS qui n'est que paroles ce n'est que du vol, un double vol, on vole aussi bien l'Etat que l'employé ...

    et l'on peut aller plus loin dans la dénonciation de ce genre de projets chez nous pour arriver peut-être aux relations responsables-employés(es) ... et surtout celle responsable-femmes employées ... et là, parlons en et sans gène ...

    Mais, pour ne pas être trop long, je dirais que c'est une bonne occasion pour nos jeunes pour bien se rendre compte, de se réveiller et d'être bien conscients de la vraie nature de leur (de notre) gouvernement ... et là, en passant, je resalue le mouvement de grève qui a eu lieu cette année chez Téléperformance des Charguia I et II ... c'était certainement un premier signe de ras le bol et qu'il est temps de se révolter contre l'injustice, contre l'exploitation, contre l'enrichissement au dépens de la sueur de nos chers jeunes ...

    Est-ce un début de renaissance de notre classe ouvrière ? ... si ce n'est pas sûr, c'est très possible ... est-ce le début d'un réveil de nos idéologues de gauche pour remettre et le plus vite possible sur table le côté organisation et la naissance de l'avant garde de ce peuple tant exploité,tant réprimé,tant volé,tant torturé,tant assassiné ... à savoir le prolétariat ? ... je dirais affirmatif car il faut avoir confiance en les masses ... et comme a dit notre défunt poète patriotique Abul Kacem Echabbi : Quand le peuple tient à la vie, le destin ne peut que lui répondre ... (c'est peut-être mal traduit, je m'en excuse) ...

    Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir ...

    Et demain en sera un autre jour ...

    Aya yezzi 3ad ...
    ان قـــوة الــشــعــوب لا تــقــهــر

  3. #3
    Shadow Wolf Array
    Inscrit
    novembre 2007
    Localisation
    forum asslema
    Âge
    55
    Messages
    910

    Re : Les centres d'appels en Tunisie.

    je dis MERCI au investisseurs etrangers et tunisiens !

    admettant que ce qui vient de se dire plus haut est vrai !
    qu'elle solution doit on prendre ?
    les renvoyer !
    les penaliser !
    ou alors quoi ?.....

    non vraiment , on n'est jamais content de ce qu'on a
    "naklou il ghalla ou nsibbou il milla"

    d'apres mes connaissances les centres d"appels, (malgres que c est un travail stressant , enervant ,ennuyant...) recrutent des centaines de jeunes et moins jeunes à de differents niveaux , pour une somme de a peu pres 400 dt net comme debut
    "y a 7abibi mouch chouya pour un debut "

    quant a la reglementation , ils sont plus serieux que nous ( ca me fait mal de le dire , mais c'est la verité) .
    stricts , disiplinés , organisés , et cela parait difficile pour ceux qui ne sont pas habitues à ce rythme
    "ya7ya etkhalouidh !"

    finalement on n'est pas obligé d"y travailler !
    si on trouve mieux !
    "chkoun 3faslik 3ala kirchek ?"

  4. #4
    Joujma Array
    Inscrit
    juin 2008
    Localisation
    Bizerte-Tunisie
    Messages
    287

    Re : Les centres d'appels en Tunisie.

    à mon avis Les centres d'appel "Séddin béb blé" au niveau du marché d'emploi bien qu'en Tunisie que dans pas mal d'autres pays
    Et je pense que ceux qui travaillent la bas sont assez rémunérés .
    Et je sais encore que c'est un travail stressant mais c'est comme les autres jobs.
    Et pour la CNSS et les Heures supp et les autres droits d'employés ,Venus,je te dis que y a des conditions plus merdiques dans les autres entreprises.
    en un mot : "Chidd Mchoumek la y'jik ma achwem"

  5. #5
    Moderator Array
    Inscrit
    mars 2007
    Localisation
    zu hoch
    Âge
    35
    Messages
    16 367

    AW: Les centres d'appels en Tunisie.

    meme un pays communiste voudrait ouvrir des centres comme tels et meme plus que ca pour lutter ce chomage repandu qui existe lá .

  6. #6
    Banned Array
    Inscrit
    mai 2008
    Localisation
    Tunisie
    Messages
    3 784

    Re : Les centres d'appels en Tunisie.

    Citation Envoyé par venus Voir le message
    La loi 72 a permis à plusieurs entreprises et sociétés étrangères de se délocaliser , d’ouvrir leurs portes dans notre pays sans pour autant payer les taxes pendant les dix premières dix années, principalement des centres d’appels..

    En théorie c’est une bonne occasion d’alléger le chômage surtout parmi les jeunes diplômés dans différents secteurs, mais ces centres d’appels, sont-ils aussi anodins comme ils le paraissent en réalité ?

    La réalité est autre chose, certains centres d’appels profitent de la désespérance de certaines jeunes filles et garçons pour les faire travailler plus de 48 h par semaine, parfois une couverture CNSS fantôme, un salaire qui n’est jamais le même que celui promis lors de l’entretien primaire …

    Le conseiller, malgré tout, persiste à travailler, et essaie de prendre son mal en patience, espérant que le jour de paye, il va pouvoir payer son loyer, couvrir ses dépenses en transports, nourriture , habits et autres..Mais…

    Mais, le jour de paye, il ne trouve que des locaux fermés, désertés, personnes n’y comprend plus rien, pourtant ce n’est pas un jour de congé, ce n’est pas un jour férié, ce n’est pas un jour de fête, les locaux sont là, mais personne n’est là pour ouvrir les portes, personnes ne sait où est passé le soit disant directeur, le soit disant responsable…

    Là je me demande, est ce au nom de la loi 72 qu’on puisse laisser une telle arnaque se produire dans notre propre pays ? Avec nos propres enfants ? Qui est le responsable ? A qui s’adresser pour porter plainte ? Et est ce qu’un jeune homme qui n’a plus un sous dans sa poche a le souffle encore de poursuivre un fantôme ?
    Il n'y a personne à qui se plaindre!

    Ces étranger, souvent des français restent impunis après avoir exploité et sucé le sang de nos enfants!

    Notre gouvernement est impuissant devant ces arnaqueurs car ils jouissent de nombreuses lois qui les privilégient en tout, et c'est pour cela qu'ils s'installent , en Tunisie, pour ces privilèges!


    Citation Envoyé par venus Voir le message
    On a de tout type, de tout genre de centres d’appels, émission , réception d’appels, plusieurs opérations, téléventes, dépannage techniques, informations commerciales etc… et quand je dis qu’on trouve tout type d’opérations, je veux bien dire tout, même le téléphone rose est présent, avec des préférences , soit avec ou sans webcam, et là, le salaire est similaire à celui d’un ingénieur, même plus…


    Ces centres d’appels qui apparaissent comme des champignons dans notre marché d’emploi, certes ils baissent considérablement le taux de chômage, ils permettent à nos jeunes diplômés d’acquérir une certaine indépendance financière, mais, de là à nous dominer, à créer un nouveau marché d’esclavages modernes, où l’esclave cultivé et décoré de diplômes diverses des instituts supérieurs n’est finalement qu’un esclave à la peau blanche…

    Finalement, il ne faut pas aussi nier qu’il y a des centres d’appels sérieux, qui ont leurs noms dans le marché, et rien que leurs noms suscitent la confiance des gens…
    Oui! Un véritable esclavage, et nos enfants en souffrent énormément, mais supportent car ils espèrent, toujours gagner un peu d'argent!

    Ces centres d'appels, on devrait les appeler:

    LES NÉGRIERS DES TEMPS MODERNES!

  7. #7
    Banned Array
    Inscrit
    février 2008
    Messages
    2 769

    Re : Les centres d'appels en Tunisie.

    Je ne sais pas grand chose sur les centres d'appels, mais tout ce que je sais je le détiens de certains amis, et il parait que ces centres exploitent énormément les jeunes oui ces jeunes là qui cherchent à subvenir à leur besoin et des fois pire encore à toute une famille, il parait que même certains ont des douleurs aux oreilles à force de tenir le téléphone sans oublier les heures de travail allant au delà du normal.

    Je suis révoltée de voir que notre gouvernement ne bouge pas le petit doigt quant à l'amélioration des conditions du travail, même si ce travail est régis par la loi 72 et même si ces centres résolvent à temps partiel le problème du chômage, il ne faut pas oublier que ces jeunes sont avant tout des êtres humains comme vous et moi.

    Que dire d'autre, le gain d'argent aura rendu tout le monde fou de nos jours, l'exploitation a toujours existé et c'est tout bonnement de l'esclavage pur et simple.

  8. #8

    Unhappy Re : Les centres d'appels en Tunisie.

    Bonsoir tout le monde
    j'ai lu quelque chose dans la discussion sur les centres d'appel qui m'a laissé sans voix, est ce vrai l'existence d'un centre d'appel de téléphone rose en Tunisie, j'en doute fort

  9. #9

    Re : Les centres d'appels en Tunisie.

    c'est bizarre

  10. #10
    Tharthar Array
    Inscrit
    novembre 2009
    Messages
    119

    Re : Les centres d'appels en Tunisie.

    c'est vrai que c'est un travail pénible . On peut à la rigueur en profiter un ou deux semestres le temps de dénicher un travail plus sécurisé . Comme c'est dit , ce n'est qu'un job de dépannage !

  11. #11
    Sakkouti Array
    Inscrit
    janvier 2015
    Localisation
    Tunisie
    Messages
    6

    Re : Les centres d'appels en Tunisie.

    L'Etat tunisienne a pu améliorer le taux d’employabilité de ses jeunes grâce aux centres d'appels car ces derniers n'exigent pas de l'expérience pour recruter leurs employés.
    Je ne pense pas qu'il s'agit d'un esclavage car personne ne pourra t'obliger à faire quoi que ce soit sans ton accord. De plus, il y a la possibilité de travailler à mi-temps avec une flexibilité des horaires (je parle par expérience personnelle).
    J'ai un ami qui a commencé sa carrière professionnelle dans un centre d'appels et il a évolué rapidement vers un poste de chargé de recrutement et c'est grâce à son travail dans ce call center qu'il a pu ouvrir sa propre société.
    Pour réussir, il suffit de choisir des centres d'appels sérieux dotés d'une forte expérience dans le domaine, tel que Nexus Contact Center


 

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd.
Copyright ©2005 - 2008, Asslema Tunisie.
Fuseau horaire : GMT +1. Il est 11h24.