Page 4 sur 5 PremièrePremière 1 2 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 46 à 60 sur 62

Discussion: Harboucha !

  1. #46
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    Les Architectes.

    Construire d’après un plan bien précis c’est bien gérer ses espaces de vies, ceux de la famille.
    C’est une épargne au niveau des coûts.
    C’est une meilleure distribution des aires dédiées aux fonctions du jour, et celles de nuit.

    Un plan bien fonctionnel et esthétique permet de visualiser la maison de ses rêves. De partager ce rêve avec ses proches, alors que rien n’est construit.

    Notre nouveau gouvernement, s’est attelée à la tâche.
    Et quelle tâche ! Gigantesque.
    En effet, il fallait relever le pays de l’abîme dans lequel Ben Ali l’a plongé, lui rendre la sécurité minimale, nourrir les ventres vides, ajuster les salaires, réduire le chômage, barrer la route aux ennemis de la révolution etc…

    Les directions à prendre étaient giratoires et toutes urgentes.
    Si bien que le gouvernement de M. JEBALI s’est retrouvé à tourner dans un rond point dont il ne pouvait sortir car toutes les rues étaient à sens interdit. Son gouvernement est aujourd’hui prisonnier et il continue à pédaler dans la choucroute.
    Le peuple les suit avec un sourire béat, presque naïf en les tirant par le bout de leurs pantalons tels des gosses excédés : quand est qu’on arrive ?

    Nulle part ! Nous n’arriverons nulle part tel que c’est parti !

    - M. JEBALI : Vous n’avez pas à aller mendier en Arabie Saoudite en utilisant ma nouvelle citoyenneté tunisienne. Je ne veux pas de cet argent sale, illettré. Je ne veux pas être asservi à l’amitié d’une “station d’essence”, dont les gérants continuent à torturer, tuer et bannir. Je hais ces gens là pour toute l’hypocrisie qu’ils dégagent. Ce sont les pires “fouteurs de merde” du monde arabe. Ils ont ouverts jambes et bras pour accueillir américains, Britanniques et autres occidentaux pour casser de “l’Arabe”. Depuis belle lurette, leurs cerveaux ont cessé de fonctionner. Leur seul neurone s’est transformé en sexe. Ils ne peuvent penser qu’à travers la fornication et ses interdits. Ils réduisent l’art de “communiquer” aux deux dernières syllabes de ce mot.
    - Je croyais que vous alliez réclamer aux Saoudiens l’extradition de Ben Ali, notre plus grand tortionnaire. C’est à peine si le sujet vous intéressait : vous avez fait du “pardon” votre chemin. Sa lueur éclaire vos décisions et vous donne la sagesse de continuer. Monsieur le premier Ministre : je ne veux pas pardonner à un sauvage qui m’a rendu infirme. Nous sommes 10 Millions de canards boiteux qui ne savent plus marcher. Je veux goûter à la justice. Je veux que vous écoutiez les Tunisiens qui vous ont élu au rang de premier justicier.
    - Vous aviez arrêtés les “TRABELSI” au lendemain du 14 Janvier en fonction d’une logique révolutionnaire. Fait applaudi par tout un peuple. Votre élan s’arrête et s’est arrêté quand il s’agit de mettre à l’ombre les 7 familles régnantes, qui ont pillé et dépouillé mes compatriotes et les vôtres. Qu’attendez vous ? Qu’ils soient jugés ? J’exige la même impatience à modeler cette justice et l’étendre des TRABELSI jusqu’à leurs acolytes serviles !
    - Qu’attendez vous pour nous pondre un plan MARSHALL digne de cette révolution ? Ce n’est pas en invitant un prédicateur ignorant venu d’Egypte que vous alliez résoudre nos problèmes économiques ou sociaux ! Ce fait n’a servi qu’à diviser les Tunisiens en 2 clans : les pour et les contre. Or la Tunisie est unique
    - Ouvrez vous au monde. Ne cautionnez plus des régimes totalitaires. Vous n’avez pas le droit de mélanger la Tunisie et les Tunisiens à ceux qui battent leurs femmes et affament leur peuple. STOP !
    - Que faites vous de la Presse Tunisiennes ? Le RCD est toujours au pouvoir. Il est aux aguets. Aux taquets pour vous renverser et plonger le pays dans le marasme d’une guerre civile. Bougez bon dieu !
    - Les Snipers ? aux oubliettes ?

    Ce pays a besoin d’espoir.
    J’avais cru en M. MARZOUKI, qui est allé se blottir dans sa cage dorée en profitant du repos du guerrier, arrivé à ses fins !
    J’avais cru en M. BEN JAAFER, qui trône sur l’assemblée constituante de temps à autre et fait son pion.
    J’avais cru en notre premier Ministre, jusqu’au moment ou il a tendu la main de tous les Tunisiens, aux Saoudiens : “Yakrim Mta3 allah !”
    Après cette supplication, je sais que vous n’êtes pas capable de gouverner ce pays.
    Nous avons une dignité, une fierté que vous avez déposée en offrande aux pieds de l’argent de Al Saoud en oubliant – en échange – de demander la tête de Ben Ali.

    Que Dieu vous pardonne votre frénésie du pouvoir.
    Les générations futures jugeront de votre incompétence.
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  2. #47
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    Voici ce que pensent la Presse Saoudienne de la supplication de M. Le Premier Ministre.
    Une vrai gifle assénée à tous les Tunisiens :


    المقال
    إلى تونس التي نحبها
    د. عبدالله بن عبدالمحسن الفرج

    ذكرتني تصريحات رئيس الوزراء التونسي التي أدلى بها بعد لقائه أصحاب الأعمال يوم الأحد الماضي بلقاء شهدت وقائعه قبل عدة أعوام بين رئيس أحد البلدان الأفريقية وممثلين عن القطاع الخاص. وقتها كان الرئيس يحاول جهده أن يدفع المستثمرين السعوديين لتوظيف رؤوس أموالهم في بلده. وفي الحقيقة فإن الانفعال قد بدأ يأخذ منه وصارت ملامح الغضب ترتسم على ملامح وجهه وبدأت نبرة صوته ترتفع عندما أيقن أن ما يطرحه لا يثير الحماس لدى مستمعيه. ولهذا ولتهدئة الموقف طرح عليه الحاضرون أن يوجه فخامته للجهات المختصة في بلده بإعداد دراسات جدوى لعدد محدود من الفرص الاستثمارية حتى يتسنى على ضوئها تقييم الوضع وتوظيف رؤوس الأموال فيها. ولتطييب خاطره أقنعوه بأن نجاح الاستثمار في عدد محدود من الفرص سوف يغري قطاع الأعمال بالتوجه إلى هناك.

    أما رئيس الوزراء التونسي فقد صرح في اللقاء المشار إليه أعلاه بأن " بلده يواجه مشكلات من ناحية الإمكانات المالية، وأن تونس تحتاج إلى دعم مباشر لموازنتها. ولهذا فهو يود أن تكون المساعدات الخارجية على شكل هبات ". ومثلما ترون فإن الطلب بهذه الصورة يثير الدهشة. فلعل الضيف العزيز قد صدق ربما ما قد يكون قد سمعه في فرنسا عن أن كل واحد من سكان المملكة يعيش على بئر من النفط. أو قد تكون قد غابت عن الزائر رفيع الشأن أن العالم كله يعيش حالياً في ضائقة مالية واقتصادية بما فيها الدول الغنية. وعلى هذا الأساس فإنه ليس بمقدور أحد، على ما يبدو لي، أن يقدم لأحد مبالغ ضخمة على شكل هبات.

    صحيح أننا نحب تونس وطبيعتها الخلابة ونعجب أيما إعجاب بأهلها الطيبين الذين نتمنى لهم ولبلدهم على الدوام اطراد التقدم والازدهار، ولكن الود شيء وما ذهب إليه الضيف العزيز شيء آخر. فالميزانية الحكومية كما ييدو لي عليها التزامات كثيرة إضافية هذا العام مثل التوظيف والتسكين والاستثمار في العديد من المشاريع الأساسية المهمة للاقتصاد كإنشاء مدينة " وعد الشمال" للصناعات التعدينية والتي سوف يبلغ حجم الاستثمارات الموظفة فيها إلى 26 مليار ريال، وكذلك الاستثمار في شركة التقنية برأسمال قدره 200 مليون ريال وغيرها وغيرها. بالمثل فإن القطاع الخاص يتعرض لضغوط مالية شديدة ويكفي هنا فقط أن نلقي نظرة سريعة على وضع الشركات المسجلة في سوق الأسهم السعودية.
    Source : Le journal saoudien alriyadh
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  3. #48
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    Les repris de justesse.

    La majorité du gouvernement actuel est issu des prisons de Ben Ali. Autant dire que ce sont de vrais militants qui ont souffert alors que d’autres – sous le règne du même dictateur - enterraient leurs têtes dans le sable et laissaient leurs derrières exposés à une sodomie politique.

    Cependant, la prison – si elle donne une légitimité – ne donnera jamais les compétences pour gouverner.
    Le gouvernement actuel :
    - Communique mal
    - Fait du sur place
    - Pardonne au nom de ses membres, et oublie la vindicte populaire et sa notion de justice.

    Ce gouvernement est tout simplement incompétent, narcissique, mégalomane.
    Il est pire que celui qui a précédé.

    Oubliez l’alternance démocratique. Nous allons vivre sous une théocratie singulière, ou la moitié des tunisiens seront manchots, s’ils échapperaient aux 100 coups de fouets, châtiment affligé aux fornicateurs fêtards.

    Comme si l’Islam n’était que « Crimes et Châtiments ».

    L’Islam est un comportement. Un exemple.
    Il n'est que tolérance.
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  4. #49
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    السلفيون في تونس


    'ربنا يستر' !! أكثر الكلمات ترددا هذه الأيام في تونس. خوف واضح من المستقبل وعدم ارتياح كبير مما يجري الآن في البلاد بعد أكثر من عام من الإطاحة بحكم الرئيس بن علي: ترويكا حاكمة ليست دائما على نفس الموجة، حكومة غير مقنعة، أجندتها غير واضحة، سياساتها مرتبكة، تصريحات أعضائها متضاربة، رئيس دولة يكثر من تصريحات يأتي أعضاء من الحكومة بعكسها، معارضة مهزوزة تبحث عن نفسها، نخبة قلقة لا تعرف بالضبط ما الذي عليها فعله، عودة قوية لفلول الحزب الحاكم المنحل في أشكال مختلفة، مجلس تأسيسي يبدو أن أعضاءه نسوا لماذا انتخبهم الناس، إصلاح سياسي مجمــّــد ، إدارة ما زالت تحت رحمة مراكز القوى السابقة، وضع اقتصادي متأزم، إضرابات واعتصامات في كل مكان، بطالة متزايدة، ارتفاع رهيب في الأسعار، أمن مفقود هنا أو هناك، إعلام اختلط فيه الحابل بالنابل، اعتداءات متواصلة على الصحافيين... وغير ذلك كثير.


    ولأن المصائب لا تأتي فرادى، ها هي البلاد تشهد حاليا موجة تطرف ديني رأس حربتها مد سلفي مخيف وغير مسبوق.


    هذا المد، الذي لم تشأ أو لم تقدر حركة النهضة على مواجهته، أدخل البلاد في متاهات لا لزوم لها وفرض عليها نقاشات مزيفة عن الهوية والدين. هذا التيار تعامل مع البلاد وكأنها تعيش في الجاهلية وهو من سيدخلها بجلالة قدره إلى الإسلام بعد خمسة عشر قرنا من الرسالة المحمدية السمحاء. تيار زيّــف مسار النقاش الوطني حول الملفات الملحة لعملية الانتقال الديمقراطي وضرورة التخلص من إرث الإستبداد المقيت. لم يعد الحديث في البلاد عن أفضل السبل لإرساء نظام سياسي جديد يقوم قولا وفعلا على القانون والمؤسسات واحترام الحريات وحقوق الإنسان والتداول السلمي على السلطة وإنما انحرف إلى من هو المؤمن ومن هو الكافر وصار الجلباب القصير وإطالة اللحى والنقاب علامات تقوى الله وما عداه ضلال بيـّـن. تيار أضاع وقت الجميع واستمرأ مظاهر استعراض القوة بمناسبة وغير مناسبة حتى صار يعتقد أنه فوق القانون فلم يعد يرى حرجا في الاعتداء اللفظي وأحيانا الجسدي على صحافيين ومسرحيين وفنانين وجامعيين فبث الرعب في الجميع.


    يكفي الاطلاع على المقابلة التي أجرتها جريدة 'الصباح' التونسية أول أمس مع من سمته قيادي السلفية الجهادية في تونس سيف الله بن حسين (أبو عياض) لمعرفة أي خطب جلل يهدد تونس .


    الرجل الذي يفتخر تقريبا بأنه مطلوب في كل الدول الأوروبية وكندا وجورجيا وتركيا وغيرها وبأنه يحمل فكر القاعدة ومنهجها ويرفض حتى مبدأ تأسيس حزب سلفي والاعتراف بالمجلس التأسيسي المنتخب نراه يهدد بكل تجرأ وزير الداخلية علي العريض (وهو من حركة النهضة!!) ويطلب منه أن 'يلزم حدوده ويعرف قدره' بل و'يبشره' بأنه 'لن يطيل الجلوس على هذا الكرسي لأنه سيرحل في القريب العاجل إن شاء الله' وذلك بعد أن حمّله مسؤولية أية فتنة قد تحدث بالبلاد!! السبب ببساطة أن هذا الوزير تحدث عن مخاطر السلفية الجهادية في البلاد معتبرا أن التصادم معها يكاد يكون أمرا لا مفر منه. المطلوب الآن من الجميع، ومن حركة النهضة تحديدا التي عليها أن تحسم أمرها وتنهي ترددها، التصدي لظاهرة السلفيين المخيفة في تونس.


    ليس مطلوبا قمعهم ولا الزج بهم في السجون وإنما مقارعتهم بلا هوادة وكشف خوائهم الفكري والعقائدي على أرضية غير معادية للدين الحنيف الذي من حق الآخرين أن يفهموه بطريقة عصــرية مغايرة.


    هذا التصدي هو ما سيطمئن الناس إلى أن تونس لن تغادر مربع الإسلام المعتدل الوسطي السمح وأن عليها الالتفات إلى بناء النظام الديمقراطي المنشود. الشعب التونسي لم يخرج للإطاحة بالاستبداد حتى يتسيد هؤلاء باستبداد جديد أسوأ باسم الله العفو الرحمان، بل خرج من أجل الحرية وكرامة العيش وضد الفساد .


    أما هوية تونس العربية الإسلامية فلا خوف عليها إلا من هؤلاء تحديدا وممن يهادنونهم. استمرار السلفيين في ترهيب الناس الباحثين عن الاستقرار مع الحرية والكرامة لن تؤدي إلا إلى إدخال الحبور على رجل سبعيني قابع أمام التلفزيون في قصره في السعودية فتكاد تراه الآن يبتسم بمكر وشماتة. أكيد عرفتم من هو !!


    محمد كريشان/ اعلامي تونسي في قطر عن القدس العربي اللندنية
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  5. #50
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    « Il n’existe pas une manière de s’exprimer qui permette de réaliser ou de comprendre Dieu.
    Tant que l’on explique Dieu comme ceci ou comme cela, c’est qu’on ne l’a pas encore connu.
    Quand on l’a seulement approché, on se tait. »


    Amadou Hampâté Bâ « sur les traces d’Amkoullel l’enfant peul »
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  6. #51
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    La charrue avant les bœufs.

    100 jours. Pas d’initiative. Rien, le calme plat.
    NAHDHA, marié aux rébus du RCD, se laisse pousser la barbe et pousse ses poussins dans la basse cour du pouvoir : Administration, postes de responsabilités, politiciens etc…
    L’Hydre renaît.
    Les trabelssi “new look” sont de retour. Ils ont troqué le jeans pour la “Kandlissa”, la casquette pour la “arrakiya”.

    Pauvre Dinar. Il sera passé par toutes les mains. Trituré, confiné dans des armoires hermétiques, dévalué, stocké, froissé.
    Il souffre toujours d’arthrose et n’aspire qu’à la lumière du jour.

    Aujourd’hui, grande manifestation des diplômés-chomeurs.
    Notre police, dont nous avons tenté de chasser le naturel est revenue en galopant à l’usage de la matraque, de la violence, de l’agression.
    Comme si les idées pouvaient être combattues de la sorte. C’est un aveu d’impuissance à comprendre, à composer, à agir, à être à la hauteur de responsabilités historiques.

    Ce gouvernement copie le RCD et s’installe dans nos vies, pour mieux nous étouffer.

    Il prend son temps.

    Mea culpea. Nous sommes loin d’être irréprochables, car nous avons envoyé aux commandes une coquille vide, sans aucun programme politique préalable.
    Paraît-il, le gouvernement de M. JEBALI serait en train de remédier au fait et élabore, en grand secret… ce programme.

    La démocratie tunisienne fonctionne à l’envers.
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  7. #52
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    Le Tunnel.

    C’est le parti NAHDHA qui est au pouvoir. On s’attendait à ce qu’il gouverne au nom de tous les tunisiens.
    Force est de constater qu’il gouverne à travers ses structures partisanes, en les actionnant quant le besoin se fait ressentir. C’est une armée de dévoué sur facebook, dans les mosquées, dans la rue.
    Cette meute s’appuie - si nécessaire - sur le mouvement jihadiste salafiste qui finira par devenir le bras armée du parti de Dieu.
    Chaque critique est accueillie par les partisans Nahdhaouis comme une atteinte à la légitimité de ce gouvernement.
    Ces partisans oublient que la légitimité ne veut nullement dire immunité.
    Le gouvernement au pouvoir n’a pas d’expérience et ne met pas assez de distance entre le parti duquel il est issu (37%) et le peuple Tunisien (100%).
    L’addition des partis de M. Ben JAAFAR et de M. MARZOUKI, n’est qu’un simulacre qui permet à NAHDHA de revêtir le burnous de la démocratie.
    Les nominations massives et partisanes se succèdent, sans relâche. L’hydre renaît de ses cendres et remet en place.

    Ce gouvernement manque de tout.
    - De grain de folie à hauteur de cette révolution : qui aurait pu nous voir proposer – en exemple - ingéniosité tunisienne au monde entier, en soudant le pays dans un mouvement de foule solidaire.
    - D’argent : les prêts parrainés par les USA ou QATAR, s’appellent des dettes. Elles sont toujours à rembourser d’une manière ou d’une autre.
    - De pudeur : Les prisonniers d’hier se sont servis les premiers (compensations financières dus à leur emprisonnement) et sans attendre que le pays se relève (sauf Hamma HAMMAMI et son épouse, qu’ils soient remerciés !)
    - De compétence : M. DHIAB ouvre 2000 postes de profs de sports.
    Le plus facile est de jeter de la poudre aux yeux des gens en essayant de se montrer sympathique et populaire. Nous avons besoin d'une vue globale réfléchie, intelligente, qui donne de l'espoir au peuple. Aujourd'hui, nous assistons à des coups publicitaires ou l'ignorance se mêle à l'incompétence.
    C'est normal quand on est parachuté du vestiaire au Ministère...
    - De priorité : Le seul acquis - depuis la révolution - que le tunisien peut constater aujourd’hui - est bien la liberté d’expression. Toutefois, on assiste à une campagne de dénigrement bien orchestrée pour museler la Presse et avoir la main mise totale sur ce Média. Le jour où NAHDHA mettra la main sur la Presse, les Tunisiens connaîtront le début de leur détention massive, pire que sous l’ère de Ben Ali.

    Arrêtez ! STOP !
    Allez aux priorités. Tout commence – et aurait du commencer - par la réforme de la justice.
    Cessez de jouer avec nos pieds.
    Arrêtez cette guerre d’usure.
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  8. #53
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    Les jumelles.

    Un fait singulier, qui passe quasi inaperçu.
    Tricheries au niveau des votes du budget de l’Etat.
    En effet plusieurs membres de la constituante ont triché et ont voté plusieurs fois sur un même sujet afin de forcer le passage des textes.

    Ce fait est grave. Très grave.

    Je m’attendais à ce que M. BEN JAAFER, utilise sa fonction pour stopper tout débat et identifier les membres indélicats, les écarter.
    Le président, par le biais de son petit marteau, a clôturé l’intermède, en procédant aux invectives habituelles – inefficaces - qui tournent au ridicule.

    C’est indigne.

    Il s’agit d’un vol manifeste des voix de ce peuple endolori. Il s’agit d’actes de trahison de la volonté populaire.
    Il s’agit d’une fraude.

    Les contrevenants doivent être identifiés, destitués, condamnés.

    Un vote pour un total de présents équivalent à 120 membres, qui passe miraculeusement à 170 (lors du décompte final) !!!
    50 intentions doleuses, soit presque le tiers des voix volées, dénaturées, maquillées.

    Aucun organe n’a été saisi. Aucune plainte n’a été déposée. Aucune sanction.
    Tout continu, comme au commencement, pour le meilleur des mondes.
    Le président Ben JAAFER reprend son marteau.
    Les votes continuent.

    Notre assemblée constituante est à notre image. Elle nous renvoie un miroir de nous mêmes.
    Nous sommes grossis.
    A l’instar de ces jumelles avec lesquelles on regarde notre révolution.
    Dernière modification par Harissa ; 05/05/2012 à 12h34
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  9. #54
    Forum Master Array
    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    3 714

    Re : Harboucha !

    Je pleure notre chère Tunisie

  10. #55
    Kelma wou koss. Array
    Date d'inscription
    août 2011
    Messages
    29

    Re : Harboucha !

    Le pays part à la dérive, plus de tête pensante, je n'entends que "des on va faire, "on va s'y mettre", mais réellement aucune action concrète qui aurait du mettre le pays sur les rails, trop de grèves, trop de paroles lancées à tord et à travers, le pays va trop mal. Il nous faut plusieurs mains de fer dans des gangs de velour pour que le pays se relève de la situation actuelle sinon on risque de ne plus pouvoir faire face et là on s'engouffra encore plus dans ce chaos.

  11. #56
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    Braquage.

    Une loi va être proposée devant l’assemblée constituante autorisant à ce que des prisonniers politiques puissent être dédommagés pour ce qu’ils ont enduré.
    Tortures, exactions, prisons, éloignements, harcèlements, agressions etc…

    C’est une bonne chose en soi, car la réparation du tort fait partie du processus de guérison de la victime. C’est également une reconnaissance des autres pour le mal qui a été fait.
    C’est aussi une manière – certaine - d’aller vers l’avant en faisant fi du passé.

    Dès lors, pourquoi je ne peux encaisser cette loi, ni accepter le fait qu’elle soit poussée de toutes les forces nahdhaouites vers son éclosion et son rayonnement ?

    Tout simplement parce que l’on s y prend mal pour cambrioler la banque.

    Les raisons ne manquent pas :
    - Ce n’est pas le moment : Il y a plus urgent que de vider les caisses. Il faut des recettes, il faut que l’économie tourne, il faut que la stabilité revienne. Or ce gouvernement est incapable, incompétent.
    - Le pays est sur les genoux. L’économie également. Les dettes s’amoncellent : Il n’est pas judicieux de payer les victimes sur un budget qui nous a est prêté à des taux d’intérêts exhorbitants. Je répète : ce n’est pas le moment.
    - Pourquoi faut il une loi pour indemniser les victimes. N’est ce pas plus judicieux et constructif de remettre en selle les instances judiciaires afin qu’elles puissent fonctionner correctement ? Ce qui permettrait à tout un chacun d’ester en justice afin d’obtenir gain de cause devant les tribunaux ? Pourquoi faut il légiférer un problème qui relève de la justice, de surcroît par l’éxécutif ? N’est ce pas là une ingérance dans ce qui devrait être, le principe séparant les différents pouvoirs, cher à Montesquieu ?
    Comment vont être déterminés les montants à décaisser ? Est-ce un forfait ? Est ce une étude au cas par cas ? Qui aura droit à cette indemnité ? Quels sont les critères d’attribution ? Qui est l’organisme payeur ? Il me semble qu’il appartient – encore une fois – à la justice de se prononcer à ce sujet et non au gouvernement ou à un parti politique, de le faire.
    - Nahdha, initiateur de ce projet, s’est battue pour des idées qui ne sont pas les miennes (par la violence des fois : usage du vitriol, bombes…). Je ne partage pas leur idéal de régime islamique, ni leurs méthodes. Je ne veux pas de ce modèle de société pour mes enfants, qui sont musulmans et fiers de l’être. Je n’ai pas besoin d’être enrôlé dans un parti de Dieu pour adhèrer à l’Islam. Dès lors, pourquoi m’impose t on une indemnité colossale pour la persécussion subie de la part d’un autre dictateur, que je n’ai pas –également - choisi ?
    - Une indemnité vient après étude des mécanismes qui ont conduit aux dépassements outranciers, aux dérapages sociaux et politiques (dans le but de les éviter dans le futur). L’issue de cette réflexion conduit à identifier les carences et les défaillances qui ont provoqué les failles. Or dans le cas qui nous occupe : on prend des raccourcis qui me dérangent. L’attention n’est focalisée que par la couleur du billet, du montant à débourser : c’est une frénésie, qui me rappelle le chien de Pavlov qui salivait à l’approche de l’heure de sa pitance.
    - Nahdha est au pouvoir. Elle vide les caisses de l’Etat pour soigner les blessures de ses membres. Une manière de dire que les intérêts du parti passent avant ceux de la collectivité, ceux des autres Tunisiens, qui sont sortis du jeu, car non Nahdhaouis. Le pays est encore une fois divisé en deux.
    Pourtant, ces exclus, ces démunis, ces travailleurs de tous les jours, ces privés de paroles, tous ces silencieux avaient un couteau sur leurs georges aphones : ils n’avaient aucun choix sauf celui de se taire.

    Nous sommes 10.000.000 de personnes qui sommes en droit de recevoir cette indemnité.
    Je ne suis pas responsable des années de souffrances et de tortures. Je les ai subis autant que vous.
    Vous mettez votre main dans ma poche.
    Vous tentez de me braquer, de nous braquer, un bic d’une main et le Coran de l’autre.

    Je ne suis pas d’accord.
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  12. #57
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    Boire l’eau de la mer.

    Oui Madame la Ministre. Certains Tunisiens ont suivis vos conseils et sont partis boire l’eau de la mer.
    Ils ont payé ce conseil de leurs vies.

    Vous devez être fière de vous.
    Drôle de langage et drôle de message adressé à vos électeurs. Je corrige : à ceux qui n’ont pas voté pour vous.
    Pouvez-vous – aujourd’hui – les distinguer des autres ? Votre incompétence n’a d’égal que votre arrogance de scinder cette société en 2 clans : ceux qui sont pour moi face aux autres.
    Vous avez réussi en quelques mois ce que Ben Ali n’a jamais pu faire en 23 ans de terreur : nous diviser pour mieux régner et nous asservir.

    Des vies ont été prises. C’est la volonté de Dieu et l’on n y peut rien.
    A ce jour, aucune période de deuil national en hommage aux victimes. La viande tunisienne ne coûte pas cher sur les marchés électoraux.

    Une opposition qui cherche la lumière.
    Un gouvernement issu de la lumière divine. Un gouvernement partisan, qui se veut historique.
    Il est préhistorique.
    Rétrograde dans son approche des Tunisiens, de leurs aspirations.

    Au Ministère de l’intérieur on continue à torturer, à violer, hommes et femmes, sans distinctions.
    On cherche à casser la personnalité, toute velléité d’orgueil, tout sursaut d’indignation, de résistance.

    Ce gouvernement ouvre des chantiers à coups de promesses en faisant miroiter la résorption du chômage en un clin d’œil… ou deux.
    Projets qui ne servent qu’à desserrer la corde autour de son cou, car la pression de la rue les étouffe.
    Ces mêmes projets sont gigantesques, à coups de milliards Qatari. Ils ouvriront la voie lactée.

    Messieurs du gouvernement,
    Ce n’est pas pour rien que vous vous rabattez sur les mariages collectifs : c’est votre notion courte du bonheur que vous voulez nous distiller. C’est « Alice au pays des merveilles » ou plutôt devrais-je dire « Fatma chez carrefour ».
    Il se peut que vous ayez une vision qui me dépasse : les couples que vous unissez par les liens sacrés du mariage réduisent le chômage de moitié : la femme reste à la maison et le mari… on s’en occupera plus tard.
    Du coup : 400.000 chômeurs casés à coups de Baklawa, boga cidre et Mezoued.


    66 disparus, presque 70 morts. Chiffre que l’on veut « arrondir » pour rendre les choses plus simples.
    Ce chiffre fait partie des statistiques.
    Je n’ose imaginer le carnage, les cris, les larmes les supplications. Se débattre pour ne pas couler. Reprendre son souffle et finir par boire la tasse.

    Vous aviez fini par avoir raison Madame la Ministre : les Tunisiens ont bu l’eau de la mer, parce qu’ils voulaient une vie meilleure et qu’il n’était pas d’accord avec vous. Ils ont payé de leur vie pour vous le dire, pour l’exprimer.
    Vous avez tué tout espoir dans ce peuple.
    Encore faut il que vous compreniez ce message car il n y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Il n y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
    Ce gouvernement cumule les 2 handicaps.
    Que Dieu nous préserve.

    Déclarez un deuil officiel. Laissez nous pleurer nos morts.
    Rendez leur hommage.
    Ce sont nos enfants.
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  13. #58
    Sakkouti Array
    Date d'inscription
    septembre 2012
    Messages
    3

    Re : Harboucha !

    bravo, je suis entièrement d'accord avec vous

  14. #59
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    Le bus.

    Imaginez un beau bus flambant neuf. Il est rempli de gens différents : de l’écolier, du fonctionnaire, du boucher, à l’épicier, la femme au foyer, au chômeur…
    Chacun a pris le bus pour vaquer à ses occupations journalières.

    Le chauffeur, seul, conduit ces personnes vers des destinations multiples et différentes.

    A chaque arrêt, les uns descendent du bus. D’autres remontent.
    Les gens parlent à voix basse. Le silence est des fois de mise.

    Le bus redémarre, termine sa tournée et recommence de plus belle, le même circuit, tous les jours, à tous les arrêts.

    Mais, imaginez ce même bus avec le même chauffeur les mêmes voyageurs.
    Une altercation survient entre deux gaillards. Ils échangent les insultes, se poussent, s’invectivent.
    Ils veulent en découdre. Tout de suite, là… à l’intérieur du véhicule.
    Les coups de poings partent, s’échangent.

    Les voyageurs sont désorientés : certains prennent faits et causes pour l’un des belligérants … contre l’autre.
    D’autres veulent descendre du bus car ils ont peur de recevoir un mauvais coup.
    Les plus sages demandent aux deux bagarreurs de descendre du bus et d’aller se battre ailleurs.
    Le chauffeur pendu à son téléphone appelle son centre de commande et demande de l’aide.
    Cris, pleurs, rires colère.
    Le bus s’est arrêté. Les portes sont fermées. Le ton monte, le taux d’adrénaline et la température aussi.

    Que faire ?

    Le chauffeur reçoit ordre d’attendre l’arrivée de la police, prévenue du fait.
    Au bout de 10 minutes d’attente, elle arrive toute sirène hurlante.
    Les portes s’ouvrent et les 2 bagarreurs sont embraqués menottes au point.
    Le calme revient.
    Le bus redemarre et continue sa tournée.

    Le bus est notre Tunisie.
    Nous sommes les voyageurs de ce bus.
    Les deux bagarreurs Nahdha et Nidaa Tounès.
    Le chauffeur paniqué : notre gouvernement actuel.
    La police : notre armée.

    Nous n’avons aucun autre choix, sinon de débarquer ceux qui veulent en découdre, car ils en arriveront à l’échange de coups.
    Aujourd’hui, ils ne peuvent être raisonnés, car narcissiques, égoistes et suffisants.
    Par leur entêtement, ils mettent en danger le reste des voyageurs, tout un peuple.

    Le calme, la sérénité et le respect doivent revenir.
    Ils sont de mise.
    Au stade actuel des choses, sans l'intervention de l'armée, ce sera difficile, voire impossible.
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  15. #60
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : Harboucha !

    Machiavel.

    Croyez vous à la rédemption ? Oui ? à l’état de grâce, ou vous êtes atteint par une lumière divine qui transperce votre mémoire, votre coeur et tout votre être.
    Vous passez d’un état à un autre.
    Soudain, vous devenez lucide, bon, charitable,. Bref, un être humain, qui peut partager les peurs de demain, les incertitudes, les poids et les mesures.

    Il s’agit de M. JEBALI.
    Ces derniers jours, nous assistons à un virage à 180°. Il passe le cap démocratique, rejoint les autres acteurs politiques.
    M. JEBALI nous joue une mélodie douce. Un air que tout le monde veut entendre, veut y croire, car il est porteur d’espoir, d’avenir, une chandelle qui éclaire le tunnel construit par son parti.
    La musique de M. JEBALI, ne quitte plus les têtes : elle est obsédante. C’est comme une chanson que l’on machonne. On la chasse mais l’air revient sans cesse, tenace.

    Aujourd’hui, les tunisiens sont dans la construction du nouveau gouvernement qui sera composé de technocrates apolitiques. Des noms sont avancés. On étudie les mécanismes juridiques, constitutionnels de cette mise en place.
    Certains partis de la coalition reviennent à leur jeux favoris : les chaises musicales. Quand l’air s’arrête, celui qui n’est pas assis, quitte le jeu.
    M. Jebali, en vrai virtuose, nous gratifie d’une partition interminable de suspens.

    Dans la réalité, sa musique est intenable cacaphonique, injouable. Elle n’est composée que de fausses notes.
    Sa proposition : une vrai catastrophe qui scinde encore plus le pays.

    L’on devrait, tous, se souvenir qu’il est toujours premier ministre de son parti.
    Qu’il en est toujours, le séecrétaire général.

    Il ne faut pas oublier que Chokri BELAID est bien mort, puisque, tous regardent ailleurs, en empruntant le pas à la lumière que dégage M. JEBALI, le second du gourou.

    Nahdha gagne du temps.
    Elle nous tisse, un voile noir qu’elle va étendre du Nord au Sud. Un dessein bien lugubre.
    Le savoir n’est plus une arme. Le sabre, bien.
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !


 

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Édité par : vBulletin® Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Copyright ©2005 - 2008, Asslema Tunisie.
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 22h38.