Affichage des résultats 1 à 6 sur 6
  1. #1
    Joujma Array
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    260

    La mauvaise interprétation (interprétation radicale)des sanctions de la loi islamique

    En Islam, il y a une distinction entre sphère privée et sphère publique, tout ce qui menace la société peut entrainer des sanctions.

    Malheureusement, dans les pays soi-disant islamiques de type Arabie Saoudite et cie disant appliquer la charia, il y a énormément d'abus, la loi islamique et par conséquent l'Islam sont interprétées radicalement bien souvent à des fins politiques via une tendance radicale de l'Islam ( salafisme, wahhabisme ).

    1. Le cas de la personne ayant commis l'adultère :

    Certains théologiens prétendent que l'Islam prévoit une peine de lapidation pour la personne coupable d'adultère tout en appliquant FACILEMENT cette peine, sur base de ceci :

    Vivait à Médine une importante communauté juive. Deux juifs ayant commis l'adultère voulurent échapper à la dureté de la loi mosaique ( = loi de Moise, loi juive ) en demandant à etre jugé par le prophète saws. Ce dernier ne put, sous la pression populaire et le vide juridique laissé par le Coran à ce moment-là, qu'appliquer sans le vouloir leur loi c'est-à-dire la lapidation.

    On rapporte que Maez, après avoir été touché par des pierres, s’enfuit en criant : « ramenez-moi au près du prophète SAWS. Les miens m’avaient trompé. Ils m’avaient assuré que le prophète SAWS ne me tuerait pas » Mis il faut atteint et lapidé jusqu’à la mort.

    Malgré le vide juridique laissé par le Coran, conformément aux mentalités de l'époque, nul ne semblait choqué par la lapidation, excepté le prophète Mohammed saws qui en fut informé et réponda « pourquoi vous ne l’avez-vous pas épargné ? »
    Durant cette période, d'après des études historiques, il y a eu 7 cas de lapidation sur base de la Torah juive : 4 hommes et 3 femmes

    Selon d'autres théologiens et moi-meme cette peine de lapidation a été PAR LA SUITE REMPLACEE par la peine des coups de fouet dans le Saint-Coran :

    "La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition."( Verset 2 de la Sourate 24 An-Nour )

    Il faut savoir que déjà ici le terme "fornicateur, fornicatrice" est de portée générale, il concerne à la fois les personnes célibataires mais aussi les personnes mariées ayant commis l'adultère

    Autre fait important : en Islam, le non-musulman n'est pas susceptible d'etre jugé selon la loi islamique excepté le cas où il exerce, en terre islamique, un méfait à l'encontre d'un(e) musulman(e). Du temps du prophète Mohammed saws, les non-musulmans étaient jugés selon leurs PROPRES lois et ce meme en terre islamique. Hélas dans les théocraties islamistes de type Arabie Saoudite, on ne reconnait pas d'autres lois que la loi islamique, plutot islamiste car comme je l'ai dit ci-dessus ce genre de pays n'applique pas l'Islam, il la viole !!

    De plus, lisez bien ce verset ci-dessous, ce qui est mis en GRAS surtout :

    « ........Si, une fois engagées dans le mariage, elles commettent l'adultère, elles reçoivent la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres (non esclaves) mariées. Ceci est autorisé à celui d'entre vous qui craint la débauche; mais ce serait mieux pour vous d'être endurant. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » Verset 25 de la Sourate 4 « Les Femmes »


    Dans le verset que je viens de citer, il est dit que la femme domestique ayant commis l’adultère aura la moitié du châtiment prévu aux femmes mariées non domestiques, comment expliquer alors, dans ce cas, que Dieu dise, dans ce verset, qu’elle aura la moitié de la peine prévue pour les femmes non domestiques si Dieu aurait soi-disant demandé la lapidation pour les personnes ayant commis l’adultère ? Comment faire appliquer la moitié de la peine de la lapidation ? Ceci n'est évidemment pas possible d'appliquer la moitié d'une peine de MORT par contre il est possible d'appliquer la moitié de la peine réservée aux femmes non domestiques si celle-ci est les coups de fouet

    Mais bon, imaginons que les théologiens disant que la peine de lapidation n'aurait pas été abolie ont raison, et ben meme dans ce cas, cette peine serait EXTREMEMENT DIFFICILE à pouvoir etre appliquée comme c'est également le cas si cette peine serait les coups de fouet d'ailleurs et ce pour PLUSIEURS RAISONS QUI SONT LES SUIVANTES :

    en ce qui concerne la sanction pour l'adultère ( qu'elle soit la lapidation selon certains théologiens ou les coups de fouet selon d'autres théologiens et moi-meme ), le Coran demande 4 témoins ayant vu le coit et menace de coups de fouets les personnes n'ayant pas 4 témoins, il ne suffit dès lors pas que un homme et une femme non mariés se trouvent dans une meme chambre pour pouvoir etre accusés !!! :

    Verset 15 de la Sourate 4 An-Nisa : « Celles de vos femmes qui forniquent ( le Coran parle ici des femmes car il fallait protéger de la vindicte populaire les éléments les plus fragilisés, c'est-à-dire les femmes ), faites témoigner à leur encontre quatre d'entre-vous…… »

    S’adressant à Maez ayant commis l’adultère, le prophète Mohammed saws lui dit : « As-tu commis le coit avec elle ? ». « Oui » dit-il. « C’est-à-dire comme la baguette du khôl dans son étui, et comme la corde dans le puit ? » dit ensuite le prophète Mohammed saws.


    Par exemple, un homme et une femme dans le même lit ne peut pas constituer une preuve!

    Versets 4 et 5 de la Sourate 24 : « Et ceux qui lancent des accusations contre la femme chaste sans produire par la suite 4 témoins, fouettez-les de quatre-vingt coups de fouet, et n’acceptez plus jamais leur témoignage et ceux-là sont les pervers. A l’exception, de ceux qui, après cela, se repentent et se réforment, car Allah est pardonneur et Miséricordieux »

    Pour cette raison, il est presque impossible de pratiquer ce châtiment, d’autant plus que également l'Islam interdit le fait d'espionner les gens, le voyeurisme est interdit

    De plus, toute peine en Islam ne peut pas être appliquée en cas de doute légalement valable ce qui complique encore plus le fait de pouvoir sanctionner ces personnes et il est demandé d’épargner AU MAXIMUM les peines :

    « Epargnez les musulmans de l’application des peines légales autant que vous le pouvez ; si vous trouvez une issue pour le musulman ( car les peines prévues par la Charia n’étaient valables que pour les musulmans, les non-musulmans pouvaient être soumis à leurs propres lois du moment qu’ils ne commettent pas un délit à l’encontre d’un musulman ), libérez-le ; car il vaut mieux pour le chef de pardonner par erreur que de sanctionner par erreur » Hadith Al-Moustadrak ( 4/426 )


    En outre, si l'accusé affirme qu'il est innocent, il n'a pas cette peine, cette personne peut, même mentir pour échapper à cette peine. De plus, l’aveu ne peut entraîner l’application d’une peine que si il répété à 4 reprises, lors de 4 assises différentes :

    "Quant à celui qui accuse sa propre épouse sans autres témoins ( le Coran parle ici des femmes car il fallait protéger de la vindicte populaire les éléments les plus fragilisés, c'est-à-dire les femmes ), alors qu'il jure par Dieu quatre fois qu'il a bien dit la vérité et une cinquième fois afin que, s'il a menti, la malédiction de Dieu s'abatte sur lui" Sourate 24 - versets 6 et 7

    "Si l'accusée , elle aussi jure par Dieu quatre fois alors qu'on écarte d'elle la punition ( qui selon certains théologiens, réfutant le fait que le Coran aurait remplacé la peine de lapidation courante à l’époque par des coups de fouet, serait la lapidation ). Puis qu'elle jure une cinquième fois afin qu'il s'abatte sur elle la colère de Dieu si il avait dit vrai" Sourate 24 - versets 8 et 9

    Et à chaque fois, le juge se détourne des accusés qui font l’aveu en leur montrant que cet aveu ne lui plait pas. Bien plus encore, il use de certaines expressions pour les détourner de cet aveu : peut-être s’agit-il d’un baiser, d’un attouchement ou d’une embrassade ? Il fait en sorte qu’ils reviennent sur leur décision :

    Ibn Abbas a dit : Quand Maez Ibn Malik vint trouver le prophète Mohammed saws, celui-ci lui dit : « Peut-être l’as-tu ( simplement ) embrassé, ou t’es-tu livré à des attouchements, ou as-tu lancé des regards ! Non, O Messager d’Allah, j’ai eu un coit avec elle » Hadith Al Boukhari ( 6 / 6438 )

    SUITE AU PROCHAIN COMMENTAIRE
    Dernière modification par Le Fennec du Sahara ; 10/04/2010 à 23h25

  2. #2
    Joujma Array
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    260

    Re : La mauvaise interprétation (interprétation radicale)des sanctions de la loi isla

    De plus, si la personne revient sur son aveu même durant l’application de la peine, la peine est écartée, ceci est considéré alors comme un retour sur l’aveu, tout est fait pour éviter au maximum de l’appliquer :

    Abou Houreira rapporte que Maez Al Salamy vint voir le Messager d’Allah saws et lui dit : « j’ai pratiqué l’adultère », le prophète Mohammed saws se détourna de lui, puis il revient de l’autre côté et lui dit : « j’ai pratiqué l’adultère », le prophète Mohammed saws se détourna de lui une fois de plus, mais il revint à quatre reprises ». Quand Maez Al Salamy fut touché par les pierres, il se mit à s’enfuir à toute vitesse, on évoquait par la suite au prophète Mohammed saws sa fuite après avoir reçu les coups de pierres alors le Messager d’Allah saws répondit : « Pourquoi ne l’avez-vous pas épargné ? » Sahih Ibn Hibban, 10 / 287, No 4439

    Et l’aveu doit donc être fait en toute liberté, sans contrainte :

    On rapporte que Omar Ibn Al Khattab a dit : « On ne doit pas se fier à ce que l’homme dit contre sa propre personne si tu le tortures, le terrifies ou l’incarcères pour obtenir ses aveux »

    Le prophète Mohammed saws a dit : « Allah torturera ceux qui torturent les gens sur terre » ( Hadith Mouslim )

    Tout acte imposé par la contrainte ( par exemple même un aveu sous contrainte ) est nul" ( Hadith Tabarani )


    Aussi toute peine en Islam doit être écartée pour le mineur, le dormeur ( la personne agissant en étant somnambule ) et la personne atteinte de troubles mentaux sans oublier, comme il a été dit ci-dessus, la personne dont on a imposé un aveu par la contrainte :

    " -Sont déchargés de leur responsabilité : l'enfant jusqu'à sa majorité, le dormeur jusqu'à ce qu'il se réveille, le dément jusqu'à sa guérison
    -Tout acte imposé par la contrainte ( par exemple même un aveu sous contrainte ) est nul" ( Hadith Tabarani )

    Conclusion : meme si la sanction pour l'adultère serait soi-disant la lapidation, la sanction pour adultère est islamiquement très difficile à appliquer !!


    1. De plus, Allah est Miséricordieux quand la personne se repent avec sincérité!! et ce meme pour TOUT péché ( meme l'adultère ou encore le vol ), le cas du voleur :


    « Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu'ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d'Allah. Allah est Puissant et Sage.
    Mais quiconque se repent après son tort et se réforme, Allah accepte son repentir. Car, Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux. » Versets 38 et 39 de la sourate 5


    Un jour, il arriva qu’un homme vienne trouver le Prophète Mohammed saws et lui avoue qu’il avait commis une transgression méritant une sanction. Le Prophète saws ne lui demandait pas quelle était cette transgression, ni comment il l’avait commise. Il considérait que son aveu, qui pourrait le conduire à la sanction prévue, constituait un repentir de son péché, et un regret pour son crime. Cet aveu était une absolution d’autant plus justifiée qu’il avait accompli la prière avec le Messager de Dieu saws.

    Abû Dâwûd rapporte en effet à propos de « Celui qui avoue avoir commis une transgression sans la nommer », d’après Abû Umâmah, qu’un homme vint trouver le Prophète Mohammed saws et lui dit : « Ô Messager de Dieu, j’ai commis une transgression et je voudrais que tu m’appliques la sanction prévue. » Le Prophète saws demanda : « As-tu fait tes ablutions avant de venir ? » L’homme répondit : « Oui. » Le Prophète saws reprit : « As-tu accompli la prière avec nous ? » L’homme répondit : « Oui. » Le Prophète saws lui dit : « Va ! Dieu, Exalté soit-Il, t’a pardonné. » ( hadith rapporté par Muslim en version longue et en version abrégée ; rapporté par Abû Dâwûd et c’est sa version qui est reprise ici et par An-Nasâ’i ; rapporté également par les deux Imâms, Al-Bukhârî et Muslim, selon Ibn Mas`ûd).

    Et encore le vol devrait être pour un bien qui dépasse une certaine valeur et celui qui vole par nécessité ( imaginons une personne dans le besoin ) n'est pas sanctionnable d'amputation car il est même un devoir d'aider cette dernière afin qu'elle ait de quoi se vêtir, se nourrir et vivre.

    Malheureusement, dans beaucoup de pays musulmans, par exemple les jeunes femmes non vierges qui se repentent avec sincérité sont condamnées pour toujours par les hommes, malgré leur sincérité et c’est comme si seulement la femme doit être vierge alors que Allah demande aussi ça pour LES HOMMES!

    Même l'assassin dans l'Islam, peut recevoir la Miséricorde d'Allah par un repentir sincère :

    Pour cette raison, Allah dit d'ailleurs, dans le Coran, qu'il vaille mieux que la famille de la victime du meurtrier ne demande pas la peine de mort pour le meurtrier en voulant se faire justice, qu'elle accepte une indemnité de cette personne (l'indemnité pour une femme est inférieure à celle de l’indemnité pour un homme juste parce que, en Islam, l'homme doit travailler pour la famille et la femme n'est pas obligée de faire ça), mais la famille a malgré tout le choix car la mort d'un etre cher est irréparable :

    « Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion. Après, quiconque y renonce par charité, cela lui vaudra une expiation. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, ceux-là sont des injustes ». Verset 45 de la sourate 5.

    « Ô les croyants! On vous a prescrit le talion au sujet des tués : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Mais celui à qui son frère aura pardonné en quelque façon doit faire face à une requête convenable et doit payer des dommages de bonne grâce. Ceci est un allégement de la part de votre Seigneur et une miséricorde. Donc, quiconque après cela transgresse, aura un châtiment douloureux ». Verset 178 de la sourate 2.

    Et encore, comme je l'ai démontré ci-dessus avec un hadith, AU MOINDRE DOUTE quant à la culpabilité du potentiel coupable, la peine ne peut PAS etre appliquée ce qui COMPLIQUE l'accomplissement de la peine de mort dans le cas où la famille de la victime la demande pour se faire justice

    Aussi, la peine de mort suite à la demande de la famille de la victime ne peut etre appliquée que pour un meurtre AVEC PREMEDITATION, par exemple une personne tuant une autre lors d'une bagarre en ayant pas eu l'intention de vouloir mettre un terme à la vie de la personne qu'elle agresse, cette personne ne peut en aucun cas islamiquement subir la peine de mort à la demande de la famille de la victime !!

    Et alors, comme je l'ai dit ci-dessus, toute peine en Islam doit être écartée pour le mineur, le dormeur ( la personne agissant en étant somnambule ) et la personne atteinte de troubles mentaux sans oublier, comme il a été dit ci-dessus, la personne dont on a imposé un aveu par la contrainte :

    " -Sont déchargés de leur responsabilité : l'enfant jusqu'à sa majorité, le dormeur jusqu'à ce qu'il se réveille, le dément jusqu'à sa guérison
    -Tout acte imposé par la contrainte ( par exemple même un aveu sous contrainte ) est nul" ( Hadith Tabarani )


    SUITE AU PROCHAIN COMMENTAIRE

  3. #3
    Joujma Array
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    260

    Re : La mauvaise interprétation (interprétation radicale)des sanctions de la loi isla

    1. Le cas de l'apostat :

    Dans certains pays "islamiques", le musulman qui quitte l'islam sans pour autant constituer une menace est exposé a une sentence de mort, ces pays s’appuient sur un hadith attribué au prophète Mohammed saws qui dit de tuer ce genre de personnes.

    Il est vrai que ce hadith existe mais ces pays ne sont pas honnêtes parce qu'ils nient le contexte de ce hadith qui parle plutot des personnes qui, au temps de l'État islamique du prophète Mohammed saws, entraient dans l'Islam seulement pour avoir des informations sur la stratégie défensive de la communauté musulmane, la Oumma, pour, après , communiquer ces informations à leurs communautés, certaines communautés ennemies de la Oumma.

    Pour cette raison, le prophète Mohammed saws, la Oumma et ses amis étaient en grand danger et pour réduire cette menace, il y a eu cette punition.

    Mais, lorsque ses amis désiraient tuer certains traîtres, le prophète Mohammed saws a refusé de pratiquer ce châtiment pour les traîtres, même pour les traîtres qui communiquaient après avec les Quraysh sur sa stratégie défensive pour mieux essayer de le tuer, le prophète Mohammed saws leur répondit qu'il ne veut pas que l’on dise après qu'il a tué des gens qui étaient parmi sa communauté :

    Quand ses compagnons lui ont demandé de les condamner à mort, il ( le prophète Mohammed saws ) a refusé : "je ne veux pas que les gens disent que Muhammad tuent les siens", a-t-il répondu.
    Omar, un compagnon du prophète Mohammed saws, a condamné le fait que quelques personnes de la tribu Banu Bakr ont été tuées par ce châtiment pour cette raison et Ali ibn Abi Talib et Ibn Abbas ont parlé de la possibilité de ce châtiment seulement pour les hommes de la sorte et non les hommes âgés, parce qu'ils disaient que les femmes et les personnes âgées ne constituent pas un danger.

    Les musulmans qui quittent l'Islam sans problèmes ne sont pas confrontés à cette sanction, par exemple Ubaydallah Ibn Jahch qui est devenu chrétien et pratiqua le culte chrétien, n’a eu aucun problème.

    Concernant l'apostasie, l'histoire bibliographique du Prophète ne contient aucune information crédible affirmant la mise en exécution d'une sanction pour l'apostat. Par contre, nous avons le Traité de Hudaybiya qu'il a lui-meme signé avec Quraysh, encore idolatre.

    Parmi ces articles, il est mentionné qu'il ne devait pas interdire à celui qui quitte la communauté de rejoindre les Qurayshites et donc de quitter l'Islam pour l'idolatrie. Cet article du Traité est rapporté par Muslim et omis par Bukhari.

    1. Le cas des prisonniers de guerre :

    En Islam, les prisonniers ont des droits, ils ne doivent ni être torturés ni humiliés, ni mutilés, ni être privés de nourriture et de boisson jusqu’à leur mort :

    Allah dit dans le Coran : « …..et offrent la nourriture, en dépit du besoin, au pauvre, à l’orphelin et AU PRISONNIER : « Nous ne vous nourrissons qu’en vue de ,la Face de Dieu ; nous n’attendons de vous ni rétribution ( = rémunération, salaire ) ni remerciements » » ( Sourate 76, versets 8 et 9 )

    Le prophète Mohammed saws a dit : « Allah torturera ceux qui torturent les gens sur terre » ( Hadith Mouslim )

    L’Islam interdit la torture et ce meme pour obtenir l’aveu de l’accusé :

    Le prophète Mohammed saws a dit : « Allah torturera ceux qui torturent les gens sur terre » ( Hadith Mouslim )

    On rapporte également que Omar Ibn Al Khattab a dit : « On ne doit pas se fier à ce que l’homme dit contre sa propre personne si tu le tortures, le terrifies ou l’incarcères pour obtenir ses aveux »

    De plus dans ce verset, le Coran prévient que la haine ne peut en aucun cas justifier la violence :

    "O croyants ! Veillez avec loyauté et intéret à l'application de la loi et témoignez en toute justice. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à ne pas etre équitables. Soyez justes : cela est plus proche de la piété. Et craignez Dieu. Oui, Dieu est bien informé de ce que vous faites" ( Sourate 5 "La Table Servie", verset 8 )

    En ce qui concerne les tribus mécréantes ( mécréantes signifie non croyantes ) qui s'attaquaient aux musulmans, le Coran dit en plus ceci :

    "Peut-etre Dieu établira-t-il une amitié entre vous et ceux qui parmi eux étaient vos ennemis. Dieu est capable; et Dieu est pardonneur et miséricordieux" ( Verset 7 de la sourate 60, la sourate "mise à l'épreuve" )


    Le Coran appelle aussi à la paix si les agresseurs penchent pour la paix :

    « Et s'ils inclinent à la paix, incline vers celle-ci (toi aussi) et place ta confiance en Allah, car c'est Lui l'Audient, l'Omniscient » ( Sourate 8 « Le butin », verset 61 )

    Le Coran appelle le musulman à faire la paix :

    « Si donc ces gens-là se tiennent à l’écart, et au lieu de vous attaquer vous offrent la paix, Dieu vous donne plus aucun droit de les inquiéter » ( Sourate 4 « Les femmes », verset 90 )
    1. CONCLUSION GENERALE :


    Sur base de toutes ces informations, nous pouvons dire que les pays disant soi-disant appliquer la charia islamique ne l'appliquent pas, ils l'interprètent de façon totalement RADICALE et salissent ainsi par conséquent l'image de cette sublime religion qu'est l'Islam

  4. #4
    Sakkouti Array
    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    2

    Re : La mauvaise interprétation (interprétation radicale)des sanctions de la loi isla

    Assalam waalaykoum,

    Barak'allah o fik pour toutes ces informations explicatives qui éclairent mieux notre savoir et vient également l'enrichir.
    Je cherche à savoir combien de groupes différents est-ce qu'il existe en islam de nos jours et quelles sont leurs caractéristiques? Je ne trouve pas grand chose sur internet si ce n'est de longues et lourdes explications historiques a partie pris bien souvent.
    Je suis musulmane pratiquante elhamdoullilah, je vis en France et suis entourée de beaucoup d'amis occidentaux...
    Ces mêmes amis a qui il me faut expliquer des points sensibles traités par les médias ou simplement vécu par des groupes de musulmans en france.
    Chacun prônant son propre islam il est difficile de s'y retrouver et d'imposer son avis par manque de savoir et d'argument a ces sujets...
    Vous nous étayez ci-dessus une très bonne argumentation sur certains point qui m'apportent déjà bien des réponses a reprendre au cours de mes débats.
    Mais il reste encore a définir pourquoi certains groupes (comment les différencier?) adoptent une pratique particulière alors que d'autres en adoptent une différente?
    Sur quoi se basent-ils?
    Je sais que le meilleur islam et sa meilleure pratique reste celle qui es la plus proche possible se référent a notre Coran et à la sunna de notre prophète Mohammed paix et bénédiction d'Allah sur lui, mais comment s'y retrouver au mieux dans ces différentes pratiques?
    J'ai beaucoup de famille a Grenoble et lorsque nous nous retrouvons, nous animons toujours de grands débats...
    exemeple: les femmes qui s'habillent des longues robes sombres et sans maquillage et qui ont des discours qui rabaissent la femme (la femme doit éviter de travailler si son mari le lui interdit par jalousie) etc
    Du coup, les filles de ma régions également voilées (elhamdoullilah) mais qui s'habillent de façon normale (formes cachées bien sur) avec une touche de fond de teint et du khol se sentent complètement rabaissées, en dessous d'elles, qui prône et pratique LE BON ISLAM.
    Il n'ya pas de compétition, mais comment se débarrasser des doutes quant à la bonne pratique?...

    Merci de me répondre vous "Fennac..."
    D'autre part, si vous avez de bon ouvrages a me conseiller, je suis preneuse!
    Djazak allah o kheyran

  5. #5
    Hariya Array
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    339

    Re : La mauvaise interprétation (interprétation radicale)des sanctions de la loi isla

    Dans le verset que je viens de citer, il est dit que la femme domestique ayant commis l’adultère aura la moitié du châtiment prévu aux femmes mariées non domestiques, comment expliquer alors, dans ce cas, que Dieu dise, dans ce verset, qu’elle aura la moitié de la peine prévue pour les femmes non domestiques si Dieu aurait soi-disant demandé la lapidation pour les personnes ayant commis l’adultère ? Comment faire appliquer la moitié de la peine de la lapidation ? Ceci n'est évidemment pas possible d'appliquer la moitié d'une peine de MORT par contre il est possible d'appliquer la moitié de la peine réservée aux femmes non domestiques si celle-ci est les coups de fouet
    Bravo pour cette explication logique qui échappe à beaucoup de musulmans.
    Une bougie ne perd rien...Si elle sert à en allumer une autre !

  6. #6
    Joujma Array
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    260

    Re : La mauvaise interprétation (interprétation radicale)des sanctions de la loi isla

    Citation Envoyé par Jôha Exquise Voir le message
    Assalam waalaykoum,

    Barak'allah o fik pour toutes ces informations explicatives qui éclairent mieux notre savoir et vient également l'enrichir.
    Je cherche à savoir combien de groupes différents est-ce qu'il existe en islam de nos jours et quelles sont leurs caractéristiques? Je ne trouve pas grand chose sur internet si ce n'est de longues et lourdes explications historiques a partie pris bien souvent.
    walaykoum salam ma soeur

    en fait, il existe 4 écoles juridiques chargées de trancher sur des sujets à partir du Coran et de la Sunna, leur existence s'est faite sur base de leurs divergences de points de vue sur plusieurs questions que l'on pourrait se poser

    en tant que musulman, nous ne pouvons pas rejeter les points de vue de ces écoles qui nous paraissent les moins justes par rapport au Coran et à la Sunna mais, pour soi-même, nous pouvons nous limiter au point de vue qui nous semble le plus proche de la réalité par rapport aux sources islamiques

    l'Islam invite dès lors chacun d'entre nous à la réflexion sur les sujets pour lesquels il y aurait des divergences, lorsque les sources islamiques n'ont pas dévoilé explicitement les réponses aux questions posées

    Pour certains thèmes, par contre, il n'y a pas à diverger parce que l'Islam est clair, on peut citer par exemple la pratique des 5 prières quotidiennes, du jeune de Ramadan, le fait de s'abstenir de relations sexuelles hors mariage, de consommer de l'alcool, etc....

    Je suis musulmane pratiquante elhamdoullilah, je vis en France et suis entourée de beaucoup d'amis occidentaux...
    Ces mêmes amis a qui il me faut expliquer des points sensibles traités par les médias ou simplement vécu par des groupes de musulmans en france.
    Chacun prônant son propre islam il est difficile de s'y retrouver et d'imposer son avis par manque de savoir et d'argument a ces sujets...
    Vous nous étayez ci-dessus une très bonne argumentation sur certains point qui m'apportent déjà bien des réponses a reprendre au cours de mes débats.
    Mais il reste encore a définir pourquoi certains groupes (comment les différencier?) adoptent une pratique particulière alors que d'autres en adoptent une différente?
    Sur quoi se basent-ils?
    Je sais que le meilleur islam et sa meilleure pratique reste celle qui es la plus proche possible se référent a notre Coran et à la sunna de notre prophète Mohammed paix et bénédiction d'Allah sur lui, mais comment s'y retrouver au mieux dans ces différentes pratiques?
    pour juger de la fiabilité d'un théologien, il faut voir quelles sont les sources qu'il cite, voir si ces sources sont des versets de Coran et/ou encore des hadiths authentiques, car si ce n'est pas le cas le théologien en question commet soit une erreur involontaire ou soit il interprète l'Islam en fonction de son intéret ou encore en suivant sa passion

    et si ses sources sont le Coran et/ou des hadiths authentiques, il faut alors analyser le raisonnement du théologien en question et ce jugement variera d'une personne à une autre, ce qui me semble etre le plus juste peut très bien ne pas l'etre pour une autre personne et vice-versa ce qui explique pourquoi en Islam nous avons 4 écoles juridiques à savoir les écoles malikite, hanéfite, chafiite et hanbalite, ceci explique aussi pourquoi en Islam, contrairement, au catholicisme, nous n'avons pas de clergé

    le musulman peut très bien suivre un point de vue d'une école et un autre d'une autre école sans que cela ne soit contraire à l'Islam

    mais le musulman ne doit pas tricher et prendre le point de vue qui l'arrangerait, il doit plutot chercher le point de vue qui lui semble etre le plus juste

    l'Islam est une invitation à la réflexion, cette religion consiste à se poser des question et il vaut mieux chercher et faire une erreur d'interprétation plutot que de ne pas chercher le savoir et se tromper, l'erreur sur une bonne intention peut etre pardonnée par contre le fait de ne pas chercher le savoir, ceci est un péché en Islam

    ceci dit, il faut faire attention aux sectes qui elles interprètent la religion littéralement en reniant justement l'effort d'interprétation contextuelle, car si l'on suit ces sectes, en interprétant la religion littéralement, on peut prétendre par exemple que les versets appelant le musulman à prendre les armes contre des non musulmans concerneraient tout musulman, que ces versets auraient soi-disant un SENS GENERAL, alors que si l'on se réfère au contexte dans lequel ces versets ont été révélés, nous pouvons remarquer qu'il s'agissait juste d'un contexte de légitime défense ou encore d'un contexte de guerre visant à se protéger d'une attaque, surtout si en faisant des recherches nous tombons sur le hadith interdisant de s'en prendre aux gens innocents, le hadith stipulant qu'il faut éviter femmes, enfants, vieillards et les pretres inoffensifs




    J'ai beaucoup de famille a Grenoble et lorsque nous nous retrouvons, nous animons toujours de grands débats...
    exemeple: les femmes qui s'habillent des longues robes sombres et sans maquillage et qui ont des discours qui rabaissent la femme (la femme doit éviter de travailler si son mari le lui interdit par jalousie) etc
    Du coup, les filles de ma régions également voilées (elhamdoullilah) mais qui s'habillent de façon normale (formes cachées bien sur) avec une touche de fond de teint et du khol se sentent complètement rabaissées, en dessous d'elles, qui prône et pratique LE BON ISLAM.
    Il n'ya pas de compétition, mais comment se débarrasser des doutes quant à la bonne pratique?...
    pour "se débarrasser" des personnes qui ont une interprétation machiste, je pense que la seule solution c'est de miser sur le savoir islamique, il faut chercher et se poser des questions, cela demande certes des efforts car malheureusement je peux voir que pas mal de livres parlent plus aux devoirs de la femme qu'à ses droits, et ceci résulte souvent de certaines traditions que l'on assimile par ignorance à l'Islam

    Merci de me répondre vous "Fennac..."
    D'autre part, si vous avez de bon ouvrages a me conseiller, je suis preneuse!
    Djazak allah o kheyran
    pour la fraternité en Islam, il y a un petit livre coutant pas cher dont le titre est "La fraternité humaine en Islam" de Moncef Zenati

    il y a aussi une MERVEILLEUSE biographie sur notre prophète saws démontrant notamment que c'était un homme de paix : "Le prophète de l'Islam : sa vie, son oeuvre" de Muhammad Hamidullah, ce livre coute environ 15 euros et il est TRES TRES complet

    pour la femme, je peux vous conseiller "L'Encyclopédie de la femme en Islam" de Abd Al-Halim Abou Chouqqa aux éditions Al Qalam

    malheureusement, il coute un peu cher mais il en vaut la peine car malheureusement j'ai l'impression que le machisme est encore présent sur la manière dont le statut de la femme est expliqué par pas mal de théologiens, surtout dans les pays du Golfe

    et si cela vous intéresse, j'ai réalisé dans cette rubrique une synthèse sur le statut de la femme en Islam

    ps : vous pouvez me tutoyer, je ne suis pas mieux que vous, de plus je ne suis pas théologien

    juste, avec les attentats du 11 septembre, je me suis posé pas mal de question sur l'Islam, et en me les posant j'ai effectué beaucoup de recherches jusque quand je trouvais finalement suffisamment de réponses, et c'est à partir de ce moment-là que j'ai commencé à avoir un savoir enrichi sur notre religion qui reste mal comprise malheureusement y compris par pas mal de musulmans eux-memes

    je peux aussi très bien me tromper et j'invite d'ailleurs les frères et soeurs à me corriger si jamais ils pensent différemment

    tutoyez-moi, je ne suis pas mieux que vous et d'ailleurs je ne veux pas me croire supérieur à vous
    Dernière modification par Le Fennec du Sahara ; 31/12/2010 à 19h47


 

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Édité par : vBulletin® Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.
Copyright ©2005 - 2008, Asslema Tunisie.
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 10h12.